Vous êtes ici

Pièges à phéromones

 Pièges à phéromones
  • Protège tout au long de la saison
  • Attractif puissant
  • qui attire
    • Pyrale du buis
    • Carpocapse
    • Carpocapse des prunes
    • Mouche de la cerise
    • Petite phalène
    • Mineuse du marronnier

Que sont les phéromones ?

Les phéromones sont des substances “signal” qui transmettent des messages entre individus d’une même espèce. Les insectes sécrètent une grande variété de phéromones : des phéromones d’alarme, des phéromones de traçage de pistes, des phéromones d’attaque,… mais aussi des phéromones sexuelles. Ces dernières permettent aux femelles d’attirer les mâles même à grande distance. Nous utilisons cette particularité pour attirer dans le piège les insectes parasites mâles. Chaque espèce possède ses propres phéromones. C’est pourquoi il est possible de combattre très précisément et efficacement une espèce d’insectes. 

Que sont les pièges à phéromones?

Les pièges à phéromones permettent d’attirer et de capturer les insectes nuisibles. En fonction du type d’insecte que nous souhaitons capturer, nous utilisons un type spécifique de piège à phéromones : un piège delta, un piège en entonnoir ou une plaque adhésive.

Une capsule libérant des phéromones femelles artificielles est fixée sur ces pièges. Ces phéromones attirent les mâles qui restent collés sur la plaque adhésive ou qui sont capturés dans le récipient et y meurent. Les insectes parasites mâles ne peuvent ainsi plus féconder les femelles. À leur tour, les femelles ne peuvent plus produire d’œufs ni de larves. Cette méthode entraîne une réduction de la population d’insectes nuisibles. Des pièges à phéromones sont utilisés en vue d’un contrôle. Si vous capturez de nombreux insectes mâles avec ces pièges à phéromones, vous savez que le moment est venu d’utiliser un insecticide, de préférence un insecticide naturel que vous choisirez dans l’assortiment ECOstyle.

LE PIÈGE DELTA

ressemble à une maison avec un toit résistant à l’eau et un fond englué.

LE PIÈGE ENTONNOIR

est un récipient muni d’un couvercle vert.

UN PANNEAU ENGLUÉ

est généralement de couleur jaune et recouvert d’une colle résistante à l’eau.

CARPOCAPSE
CARPOCAPSE

Les chenilles du carpocapse sont de couleur rose crème avec un corselet brun clair et une tête brun foncé. La chenille est surtout présente sur les pommes, les poires et les prunes et creuse des galeries dans le fruit. D’abord, les grignotages sont superficiels mais plus tard, la chenille pénètre dans le fruit. Autour du trou, on distingue souvent un bord rouge et une pulpe brune. Finalement, la chenille quitte le fruit en laissant derrière elle un petit trou. Les fruits touchés tombent prématurément des arbres. Ce phénomène est également appelé vermoulure. Le piège à phéromones vous permet de capturer (combattre) les mâles du carpocapse.

CARPOCAPSE DES PRUNES

La chenille du carpocapse des prunes mesure de 9 à 12 mm. Les chenilles adultes sont roses avec une tête de couleur noire brunâtre et un corselet brun. Le carpocapse des prunes est un parasite bien connu des prunes. Les chenilles dévorent le fruit. D’abord, une galerie est creusée juste sous la peau mais plus tard, la chenille creuse une galerie jusqu’au noyau. Les fruits touchés mûrissent prématurément. Le piège à phéromones vous permet de capturer (combattre) les mâles du carpocapse des prunes. De cette façon, il y a moins d’œufs au printemps et en été et donc moins de chenilles en été et à l’automne.

MOUCHE DE LA CERISE
MOUCHE DE LA CERISE

La mouche de la cerise mesure environ 4 mm avec un triangle jaune sur le dos. Les ailes de la mouche de la cerise sont transparentes avec des bandes sombres. La mouche de la cerise est le plus gros parasite des cerises. Durant les journées chaudes, la mouche de la cerise pond sur les jeunes cerises. La cerise devient molle et brune autour du lieu de ponte. Les vers qui sortent des œufs creusent une galerie dans la cerise. Le trou est nettement visible dans la cerise. Les fruits touchés ne peuvent plus être consommés. Le piège de la mouche de la cerise attire et capture les mâles et les femelles.

LA PYRALE DU BUIS
LA PYRALE DU BUIS

Les chenilles de la pyrale du buis peuvent facilement atteindre 4 cm. Les jeunes chenilles sont jaunâtres avant d’être d’un vert éclatant. Les jeunes chenilles dévorent la partie inférieure de la feuille et éliminent ainsi le mésophylle, ce qui fait apparaître des galeries sur la feuille On peut voir des feuilles brunes sur les plantes touchées. Les chenilles tissent également des toiles autour de plusieurs feuilles afin de pouvoir manger sans être dérangées. Le piège à phéromones permet de capturer les mâles de la pyrale du buis. 

MINEUSE DU MARRONNIER
MINEUSE DU MARRONNIER

La chenille de la mineuse du marronnier ne mesure que quelques millimètres et sa couleur est crème ou jaune. Il est très difficile de repérer ces chenilles car elles vivent dans la feuille. Les chenilles de la mineuse du marronnier creusent des galeries dans la feuille. Elles dévorent le mésophylle entre les couches extérieures de la feuille. Il en résulte la mort du tissu foliaire et ensuite l’apparition de taches brunes sur la feuille. La feuille touchée se recroqueville et peut tomber prématurément de l’arbre. Le piège à phéromones permet de capturer les mâles de la mineuse du marronnier.

PETITE PHALÈNE
PETITE PHALÈNE

La phalène (papillon d’hiver) doit son nom au fait que, contrairement à la majorité des papillons, elle sort de sa chrysalide durant les mois d’hiver. C’est durant cette période hivernale que la femelle pond mais les dommages n’apparaissent qu’au printemps. Les chenilles font de grands trous dans les feuilles et dévorent les fleurs et les jeunes fruits. Dans des cas extrêmes, elles peuvent complètement dénuder un arbre. Lorsqu’un arbre est touché pendant plusieurs années successives, il peut s’affaiblir et devenir sensible à toutes sortes de parasites. Le piège à phéromones permet de capturer les mâles de la petite phalène.

CONSEILS

  • À la fin de la saison, le piège doit être enlevé, nettoyé et rangé afin qu’il puisse être à nouveau utilisé l’année suivante. Des recharges de phéromones appropriées sont à nouveau disponibles.
  • Touchez le moins possible les capsules de phéromones lorsque vous les placez dans le piège.
  • Si vous souhaitez contrôler les parasites uniquement en appliquant le piège à phéromones et si vous ne souhaitez pas utiliser un insecticide naturel, il est indispensable d’utiliser le piège à phéromones plusieurs années successives. 

Formulaire de recherche