Vous êtes ici

L'origine de Cocopeat

un produit résiduel de l'industrie de la noix de coco

Cocopeat, l'alternative sans tourbe au terreau, est un terreau totalement naturel. La particularité de Cocopeat est qu'il s'agit d'un produit résiduel de l'industrie de la noix de coco et qu'il ménage l'environnement car il permet d'éviter l'exploitation de tourbe dans des zones naturelles vulnérables. L'histoire de l'origine et du processus de production est impressionnante.

Produit résiduel d'une noix de coco

Les noix de coco sont essentiellement cultivées pour le 'coprah', c'est-à-dire la partie blanche de l'amande, le produit à la base de la fabrication des huiles, graisses ou copeaux de noix de coco pour de nombreuses préparations (sucrées). Ce coprah est entouré de l'enveloppe, la protection de l'amande. Cette enveloppe se compose à 1/3 de fibres brutes et à 2/3 de miettes plus fines.

Séparation des fibres et des miettes

Durant le processus de production, les fibres et les miettes sont séparées. Les fibres servent souvent de base pour des cordes, des filtres et même des matelas. Cocopeat est produit à partir des miettes. Il s'agit également d'un excellent substrat en raison de la légèreté, de la digestion lente et de la composition organique naturelle.

Séchage et pressage

Pendant 4 mois, Cocopeat est séché en plein air. Par conséquent, le produit sec peut être parfaitement comprimé pour être réduit à 4 ½ fois son volume initial. Les blocs peuvent être entassés dans des conteneurs maritimes pour rendre le transport plus efficace et plus durable.

Blanchissage et lavage

Cocopeat est naturellement riche en sels. À son arrivée, il est blanchi et le sel qu'il contient est éliminé par 

Formulaire de recherche